Un tatoueur proposait des tatouages pare-balles

Un tatoueur de Thaïlande arrêté après plusieurs bagarres impliquant ses « disciples » qui voulaient tester les qualités protectrices de ses tatouages tatouages pare-balles censés les rendre « invincibles ».

Boonyong Luangjumpol, 29 ans, tatoueur aussi connu pour ses tatouages de type Sak Yant que pour ses philtres d’amour, a été arrêté pour possession d’armes après une perquisition dans sa maison où des armes à feu et des machettes ont été retrouvées, a expliqué la police locale.

Cette intervention faisait suite à une multiplication des bagarres dans la ville du tatoueur et aux déclarations des adolescents arrêtés pour avoir participé à ces bagarres, persuadées que les tatouages les protégeaient des balles ou des attaques au couteau.

« Ils ont expliqué qu’ils étaient tatoués parce que le tatoueur leur avait assuré que cela les rendrait invincibles et qu’ils voulaient tester pour voir si ça marchait ou non », « Ils ont utilisé des bâtons et des couteaux, heureusement les armes à feu sont rares dans les bagarres », la police à ajouté que ces jeunes tatoués avaient tous été blessés.

1 commentaire

Cliquez pour commenter

  • Excellent ce site ! Le tatouage est un art complexe qui nécessite de ne pas avoir 2 mains gauches. J’aurais adoré l’être, mais la formation doit coûter un max je suppose ! Vivement du « flouz » pour faire réaliser les 2 extérieurs de mes bras (un mot sur chaque, dans « mon alphabet « , avec « mes lettres » !)

Facebook