Tatouages et artifices sexuels

Il y a toujours eu une aura chargée d’érotisme autour des tatouages.

Elle est due pour une grande part à leur réputation un peu osée tout au long du 20° siècle, où on les a catalogués dans l’univers des «mauvais garçons» et des «filles de mauvaise vie», alors que les cultures traditionnelles les utilisaient pour indiquer qu’une femme avait atteint la maturité sexuelle et entrait sur le marché du mariage.

Les personnes tatouées d’une communauté étaient reconnues comme des adultes, aux besoins sexuels, désir et envies de l’âge adulte.

Si le pouvoir est réellement l’aphrodisiaque suprême, les tatouages qui indiquent le rang et le statut social d’une personne la rendent encore plus attirante pour le sexe opposé.

Certains anthropologistes avancent la théorie que la capacité de n’avoir aucun effet secondaire suite à une grande quantité de tatouages peut servir d’indicateur sur la santé et la qualité du système immunitaire. Cela serait finalement un signe que la personne a de bons gènes.

Dans un contexte plus contemporain, hommes et femmes choisissent des motifs d’un genre spécifique destiné à accentuer les différences et à attirer l’attention sur leurs attributs les plus masculins ou féminins.

Les hommes font des tatouages qui exagèrent leur physique en attirant le regard sur le haut du corps, principalement les épaules et les bras. Ils ont tendance à préférer les modèles typiquement masculins ou perçus comme «virils», en mettant l’emphase sur les animaux puissants et les icônes de robustesse et de virilité.

L’art corporel masculin est également plus étendu que celui des femmes, couvrant plus de surface et manière plus dense.

Les femmes choisissent souvent des tatouages plus légers, les papillons et les fleurs étant de loin les modèles les plus populaires.

Elles les disposent généralement sur des zones hautement érogènes, dont les plus courantes sont le bas du dos, les hanches, la ligne du bikini et des seins.
En d’autres termes, les tatouages féminins attirent l’œil sur leurs attraits sexuels les plus puissants à savoir, leurs courbes.

Ce n’est pas un hasard si les femmes les disposent en des endroits habituellement couverts et stratégiquement ouverts.
Rien n’est plus tentant que la taquinerie d’une partie de dessin qui dépasse au bord d’un vêtement.

Pour les hommes comme pour les femmes, les tatouages disent «Regarde-moi».

Commentez

Cliquez pour commenter