Prévention tatouages et piercings

Tatouages et piercings sont devenus des pratiques courantes mais il ne faut pas oublier qu’elles ne sont pas sans risques.

Quels sont les risques lors de la réalisation d’un tatouage ou d’un piercing ?

La réalisation d’un tatouage ou d’un piercing revient à couper ou à percer la peau à l’aide d’aiguilles et autres instruments. Ces actes peuvent donc transmettre de nombreux virus, bactéries et autres germes et par leur intermédiaire : hépatites B et C, sida, herpès… La contamination n’est pas systématique, mais le risque est suffisamment grave pour ne pas négliger les mesures de prévention élémentaires.

Le choix du professionnel qui va réaliser le tatouage ou le piercing est primordial.
Les qualités artistiques sont un des critères de sélection du professionnel mais cela ne doit pas être le seul. En effet, la propreté des locaux et le respect des règles d’hygiène sont essentiels. Il ne faut pas hésiter à questionner le professionnel et surtout visiter les locaux en ayant en tête les règles d’or suivantes.

La propreté des locaux.
Pour limiter les risques infectieux, l’espace où est pratiqué le tatouage ou le piercing doit être stérile et éloigné de la zone d’évacuation du matériel déjà utilisé.

Le matériel.
Les aiguilles, pigments, gants… doivent être à usage unique. Pour en être sûr, il faut que le matériel soit déballé devant le client au moment de l’intervention. Les instruments qui ne sont pas à usage unique, c’est le cas de certaines pinces par exemple, doivent être stérilisés par autoclave après chaque usage.

Le tatoueur ou le pierceur.
Il doit se laver soigneusement les mains avant et après chaque acte et porter des gants stériles jetables.

Prendre le temps de la réflexion.
La réalisation d’un tatouage ou d’un piercing n’est pas un acte anodin, il n’est pas superflu de vérifier auprès de son médecin qu’il n’existe aucune contre-indication ni risque d’allergie. En parler avec ses amis et avec ses parents permet aussi de ne pas prendre de décision à la légère car l’expérience des uns et des autres est souvent intéressante .

Pour les mineurs, le tatoueur ou le pierceur doit obligatoirement demander une autorisation parentale.

Source: assureurs-prevention.fr

Commentez

Cliquez pour commenter